Côte des Arcadins : pour une aventure exceptionnelle !

Côte des Arcadins © Osman Jérôme.
Côte des Arcadins © Osman Jérôme.

À moins d’une heure de Port-au-Prince, s’étale sur la route nationale # 1, l’une des plus belles zones côtières d’Haïti, Côte des Arcadins. Environnement paisible, mer transparente, soleil étincelant, paysage pittoresque [..], la zone offre une fresque de toute beauté.

Peu importe la saison de l’année, la région montre toujours une splendeur florissante. Une vue qui enchante par la combinaison harmonieuse de ses particularités, dont notamment les plages sablonneuses.

Les stations balnéaires alignées les unes après les autres forment une attraction touristique singulière. Les plages présentent des panoramas à faire fantasmer. Les visiteurs peuvent en témoigner avec beaucoup plus d’éloquence.

Récemment, le temps de me débarrasser du vacarme insupportable de la ville, j’ai été sur une plage très connue de la côte. Même étant un habitué, j’y reviens toujours avec les mêmes émotions de découverte.

Il était déjà presque 13h quand je suis arrivé sur les lieux. Tout juste après la rentrée principale, un agent de sécurité monte la garde. Mine plissée, lunettes noires vissées sur le nez, fusil sous la main, il assure la protection des visiteurs.

À l’intérieur, des ados jouent au foot dans le sable. Des couples s’entrelacent sous les cocotiers. D’autres se donnent plutôt au jeu du massage (érotique) sur le gazon. Tout se déroule sous le langoureux refrain de All Of Me de John Legend. Ce tube planétaire tournant en mode repeat dans un petit haut-parleur placé près du bar de la plage. Une ambiance montée de tout poil pour des gens accompagnés. Image captivante.

Tout de go, je vais m’installer au bord de la piscine. Des jeunes filles en bikini tapent un ballon de volley-ball sur la surface de l’eau. Le liquide s’agite au rythme de leurs mouvements, élégamment exécutés. Elles le font avec une telle exaltation que j’ai été vitement attiré par leurs exercices. Attention méritée.

Il va être bientôt 14h. La température monte. L’éclatant soleil qui flâne dans ce ciel limpide invite à la mer. Une mer calme et transparente, dont l’effet odieux des vagues synchronisées ne laisse personne insensible.

En duo ou en solo, en un cillement de paupières, la mer est remplie. Des créatures bien modelées, des maillots de bain seduisants, des jolis corps en exhibition, des couples soudés, des gens à la nage […], un spectacle qui plaît à l’œil. Surtout qu’ici, on vient pour voir, et pour être vu aussi.

En effet, après avoir trempé pendant quelques minutes, j’ai dû laisser l’espace au plaisir de deux amoureux qui, probablement se sentaient gênés par mon curieux regard. Voyez-vous bien ce que je veux dire ? Pas de drame. D’ailleurs ce n’est pas de loisir qui manque ici.

À quelques pas du restaurant, une bande de musiciens amateurs offre une sérénade. Ils jouent sur un air de « twoubadou ». Entourés de quelques curieux, avec une fougue juvénile, les cinq quinquagénaires passent en revue certains classiques de la musique haïtienne et du monde francophone. Nostalgie du bon vieux temps.

Chaque interprétation se termine sous des cris et des applaudissements d’un public euphorique, qui en redemande encore.

En fait, ce qui attire certains spectateurs, c’est la virtuosité avec laquelle les « musiciens » exécutent les chansons. Ils apportent une touche nouvelle aux productions originales.

Cependant, d’autres ont été plutôt charmés de la désinvolture des « artistes » à jouer avec les mots, et à déformer certains autres tant qu’ils les prononcent mal.

À chaque expression mal énoncée, l’assistance s’extase. Au point que certains ont même versé quelques gouttes de larmes, tant qu’ils ont ri de toutes leurs énergies. D’ailleurs, c’est ce côté hilarant même de la chose qui a fait rougir tout le public, grisé de bonne humeur. Satisfaction garantie.

La prestation du groupe a pris fin vers les 17h. Presque tout le monde est sorti satisfait. Certains ont replongé dans l’eau salée, d’autres cherchent à vider les lieux.

Les couleurs vibrantes du soleil s’éteignent timidement dans le firmament. Une brise rafraîchissante s’empare de la plage. Les vagues mousseuses de la mer battent encore leur rythme. Malgré la nuit qui avance, certains refusent de partir. Le cadre est attrayant.

Les yeux pleins de belles images, le corps débarrassé de toute fatigue, ainsi que s’achève un dimanche exceptionnel sur la Côte des Arcadins.

À la prochaine.

Osman Jérôme

The following two tabs change content below.
Osman
Licencié en Psychologie, diplômé en communication sociale. Passionné des médias, durant plusieurs années, j’ai collaboré avec plusieurs radios et télévisions en Haïti. Amoureux des lettres, je fais du blogging tout d'abord par passion à l’écriture. Il est aussi important de signaler que je suis un photographe "amateur" qui veux tout immortaliser sur mon passage.

Une réflexion au sujet de « Côte des Arcadins : pour une aventure exceptionnelle ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *