Football : Haïti a tenu la tête haute face à l’Italie

Soccer Match - Natural Fire 10 - United States Army Africa - Uganda - October 2009, par US Army Africa (Flickr/CC)
Soccer Match – Natural Fire 10 – United States Army Africa – Uganda – October 2009, par US Army Africa (Flickr/CC)

La beauté du football réside dans l’incertitude des résultats. Le match entre l’Italie et Haïti est un  exemple de plus. En effet, si on n’imaginait pas à un remake du mondial 74 où la Squadra Azzurra avait pulvérisé l’équipe haïtienne 3-1, on ne s’attendait pas non plus à un match de si haut niveau des Grenadiers (surnom de la sélection nationale d’Haïti). Mais la forme du ballon doit être profitable à tous…

Avec la même détermination que contre l’Espagne (2-1) quatre jours plus tôt, les joueurs haïtiens n’ont pas tremblé face aux Italiens jusqu’à arracher le nul en toute fin de match. Quel  exploit ! En préparation pour la prochaine Coupe des Confédérations qui se tiendra au Brésil du 15 au 30 juin, les Transalpins n’ont pas pu faire mieux que concéder un nul (2-2) face à l’équipe haïtienne qui, quant à elle, se prépare pour le prochain épisode de la coupe d’or (États-Unis, 7 – 28 juillet). Les buts italiens ont été  l’œuvre de Emanuele Giaccherini (1ère) et de Claudio Marchisio(72e).

Mené 0-2, Haïti égalise

Durant presque toute la rencontre, malgré les deux buts encaissés, on a pu assister à une équipe haïtienne technique, combative, allant même jusqu’à dominer la possession du ballon pendant une bonne partie du match.

Les minutes s’égrainent. Le tableau d’affichage n’est pas en faveur des Bleus et Rouges. Mais les joueurs haitiens n’ont jamais baissé les bras, au contraire, ils ont pesé sur l’accélérateur jusqu’à la réduction du score par Olrish Saurel sur penalty a la 85e minute. Et à la fin de la partie, soit à la 90e minute de jeu, Péguéro Jean-Philippe a trouvé le but de l’égalisation, synonyme d’une joie explosive sur toute Haïti.

Soutien populaire massif en ligne

Immédiatement, après le coup de sifflet final de l’arbitre, ça a chauffé sur les réseaux sociaux. Du simple supporteur aux autorités politiques, aucun haïtien n’a voulu manquer l’occasion d’honorer les Grenadiers après cet exploit.

Loin de cette petite ambiance qui accaparait le stade de Rio de Janeiro (Brésil), recevant cette affiche amicale, des bandes à pieds ont gagné les rues de certaines villes d’Haïti, dont Port-au-Prince notamment. Le résultat du match en valait bien le geste. L’Haïtien n’est pas seulement un fan du Brésil et de l’Argentine, mais il est tout aussi fier de son équipe.

Osman Jérôme

The following two tabs change content below.
Osman
Licencié en Psychologie, diplômé en communication sociale. Passionné des médias, durant plusieurs années, j’ai collaboré avec plusieurs radios et télévisions en Haïti. Amoureux des lettres, je fais du blogging tout d'abord par passion à l’écriture. Je suis un photographe "amateur" qui veux tout immortaliser sur mon passage.

7 réflexions au sujet de « Football : Haïti a tenu la tête haute face à l’Italie »

  1. C’est vrai, je ne suis pas un grand fanatique de notre séléction. mais je dois avouer que je me sentais haïtiens pendant ces deux rencontres.
    par contre, je dois reconnaitre qu’il y a des circonstances atténuantes pour L’Italie et aussi l’Espagne. mais cela n’affecte en aucun cas la progression de cette séléction.

  2. Ben, je te comprends Nelson. Cependant, peu importe ce qu’on peut reprocher aux sélections espagnole et italienne, la sélection haïtienne a montre un visage bien différent de ce qu’elle affiche depuis quelques temps.

  3. ahaha, tout le monde au rythme de la Coupe des Confédérations, je retrouve même une video d’Esporte Interativo, une des mes chaînes préférées avec le commentateur Andé Reening!
    On aura même vu un haitien sortir une belle roulette… 🙂

    1. Oui, tu as raison Serge. Mais, avec une série de matchs préparatoires,dont les résultats ne sont pas trop satisfaisants pour certaines équipes, on peut bien se demander à quelle coupe des confédérations doit-on s’attendre en terme de beau jeu et spectacle ?

  4. De nos jours, le football est une affaire de tout le monde. Ainsi, aucune sélection ne peut se donner le titre de la meilleure équipe avant d’affronter son adversaire. Donc, félicitation à votre équipe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *