Le Syndrome du Wi-Fi

1 décembre 2014

Le Syndrome du Wi-Fi

Zone Wi-Fi © Osman Jérôme
Zone Wi-Fi © Osman Jérôme

Les nouvelles technologies racontent la gloire de l’Internet, et le Wi-Fi manifeste l’œuvre de ses bienfaits. Désormais, quand vous recevez un ami chez vous, la première faveur à l’offrir, est le mot de passe de votre connexion Wi-Fi (Si vous en avez). Sinon, il vous le demandera lui-même. L’Internet est tellement devenu indispensable dans la vie de l’homme moderne.

En fait, au rythme de la révolution technologique, le monde devient de plus dépendant de l’Internet, et de tout ce qui vient avec. Dont notamment le désormais célèbre Wi-Fi.

D’un lieu à un autre, il est devenu un produit technologique de première nécessité. Avec une avidité presque pathologique, les gens font preuve d’une gourmandise démesurée pour cette connexion sans fil. Denrée de plus en plus précieuse.

Ici à Puerto Plata, République dominicaine, rares sont les lieux publics qui ne disposent pas d’une connexion Wi-Fi gratuite. Hôpitaux, supermarchés, aéroport, gares, bibliothèques, places publiques, boites de nuit, la grâce du Wi-Fi se propage pratiquement partout. Et les gens en profitent bien.

Selon nos observations, cette boulimie est due en grande partie à la passion des réseaux sociaux. Partager une photo instantanée, faire un tweet en direct, « liker » un post, les plus branchés ne veulent rien rater de ce qui se passe sur les réseaux en ligne.

Entre-temps, le Wi-Fi devient comme une substance addictive. Évidemment, la consommation morbide n’est pas sans conséquence sur les relations interpersonnelles et la santé mentale des gens.

Personnellement, j’en ai déjà fait l’expérience en plusieurs occasions. La plus récente remonte au week-end passé. Quelques amis et moi planifions une sortie nocturne dans un restaurant de la ville. Il était question que des étudiants haïtiens se retrouvent ensemble pour commenter les dernières actualités haïtiennes.

Pendant que l’on confirme le lieu du rendez-vous, l’unique fille de la bande s’inquiète. « Nous devons choisir un espace où il y aura la connexion Wi-Fi gratuite », a-t-elle proposé, suivant d’un regard aussi sérieux qu’imposant. Comme si les autres n’attendaient que ça. D’une seule voix, nous avons tous voté pour un restaurant où l’accès gratuit à l’Internet sera garanti. Car personne ne se sent capable de se priver d’un instant de connexion d’Internet.

À ladite rencontre, loin du protocole prévu, certains ont préféré profiter du puissant signal de la connexion pour télécharger ou actualiser les applications de leurs Smartphones, toujours avides de réseaux. Ce qui a parfois créé d’inutiles chicanes entre les invités. Bon, il fallait s’y attendre quand même.

La symptomatologie du Syndrome du Wi-Fi se manifeste par un désir irrésistible d’être toujours connecté sur Internet. Ce qui entraine souvent un déséquilibre émotionnel chez les accros. Surtout en absence d’une connexion quand ils en ont besoin. Énervement. Frustration. Comble d’une inquiétude psychologique.

Osman Jérôme

Partagez

Commentaires

Nelson Deshommes
Répondre

Ah comment oublier les tracasseries de notre amie gouadeloupéenne pour trouver le code du wifi de la maison. lol bon tu as déniché un très bon sujet. bravo mec!

Osman
Répondre

Ha, comme tu as bonne mémoire, Nelson. Et les encombrements à la salle d’attente de Tereso :) ?

Mylène
Répondre

Ah, cette chère connexion wifi... S'il y en a une, ou le moyen d'en avoir une, pourquoi n'en profiterait-on pas ? Je crois que, pour la plupart des gens, cela relève plus de l'habitude, que de la nécessité, de l'addiction. Une chose est de vouloir avoir accès au wifi. C'est autre chose d'être mal, malade, parce qu'il n'y en pas. En tout cas, cher ami, je m'arrangerai pour que tu aies du wifi lors de ton passage en Guadeloupe. ;)

Osman
Répondre

Nelson ne pensait pas que tu allais tomber sur son commentaire :)

Mylène
Répondre

Mais si, il le savait bien. Je suis avec beaucoup d'attention les mondoblogueurs caribéens, comme vous le savez. ;)

Osman
Répondre

Ce que je sais, tu te donnais la peine pour trouver le mot de passe de la connexion Wi-Fi. Et après tout le monde en a profité. Dommage que je ne peux ajouter des images aux commentaires. Tu vois ce que je veux dire :)

cireass
Répondre

Pas surprenant, notre époque est celle de nouvelles technologies. La question qu'on se pose plus d'une fois chaque jour est de savoir comment se connecter à Internet gratuitement, ou à faible coût.

Excellent sujet, frangin :D

Osman
Répondre

Tu sais, Cireas ; à cette question, j’ai un ami qui croit dur comme le fer, qu’il viendra un jour où la connexion à l’Internet sera comme les rayons du soleil. On ne paiera pas donc pour en faire usage. Et je suis persuadé qu’il n’est pas seul à faire cette prédiction :)

cireass
Répondre

Oui il n'est pas le seul, mais il y a certains pays (notamment en Afrique) où la connexion internet est un luxe. Dans mon pays la Guinée par exemple, malgré l'arrivée de la 3G+, les lieux qui offrent la connection WIFI sont très rares. Et puis même quand on capte le réseau, on a peur de l'utiliser pour ne pas se faire dérober nos données personnelles. Donc la connexion gratos, ce n'est pas pour demain...

Osman
Répondre

En tout cas, en attendant que la connexion soit purement gratuite comme on l’espère, profitons de ce qu’on a :)

Wolf-Wendy Real JD
Répondre

Et cette avidité entraîne souvent une manque d'attention surtout qd on est en groupe, 6 personnes se réunissent et le silence règne car chacun a ses yeux et son sourire sur l'ecran de son protégé smartphone.

Osman
Répondre

Je te fais confiance, car tu sais de quoi tu parles. Et que dire de ceux qui portent avec eux leur connexion dans leurs poches :)?