Et le Barça revint sur terre

Suarez déçu face à Valence -Via Eurosport

Suarez déçu face à Valence -Via Eurosport

Comme un coup de tonnerre dans un ciel catalogne déjà sous les menaces de grandes intempéries, le FC Barcelone vient d’enregistrer un nouvel revers de rang dans le championnat espagnol, soit le troisième en autant de rencontres d’affilée. Grandes inquiétudes.

Il n’y a plus de doute, le Barça va mal. Et même trop mal. La défaite de ce Dimanche 17 Avril face à Valence, vient de confirmer ce qui apparaissait, jusque-là, à une simple perception de certains analystes, toujours optimistes quant à un rapide regain de forme du club catalan, en panne de virilité tactique et physique depuis quelque temps.

Longtemps avant, cette machine barcelonaise faisait peur. Rien ne résiste sur son passage. Les statistiques en disent long. Sans l’ombre d’un doute, les pronostics ont même prévu le triplé pour le club de Josep Maria Bartomeu, avec surtout au passage le fameux back to back en Ligue des Champions. Rêve avorté.

Entre-temps, les commentaires vont bon train, quant  à la vraie cause ou l’origine de cette débâcle du FC Barcelone en cette fin de saison. Peut-être, sans un trop grand sens d’objectivité, les mauvaises langues parlent-elles déjà de l’effet clásico. C’est comme pour confirmer que Zinedine Zidane et ses soldats auraient tout désorganisé lors de leur dernier passage victorieux au Camp Nou, le 2 avril dernier. En effet, si la thèse est largement discutable, ce qui est certain, depuis ce revers historique face aux Madrilènes, la situation des Blaugranas va de mal en pis, au point que ces derniers sont exposés aujourd’hui à une fin de saison aussi anxieuse que lamentable.

Quatre jours après avoir été éliminé dans la course européenne, le Barça vient de compromettre ses possibilités de remporter tranquillement la Liga, après cette troisième défaite consécutive. Pathétique. Après un début d’exercice plutôt grandiose, le Barça a craqué là où on ne l’attendait point. L’équipe aurait atteint sa ménopause footballistique. Un jeu qui n’est plus chatoyant, une défense de plus en plus généreuse, une MSN sans inspiration, donc c’est une équipe qui n’est plus productive.

Après un début de saison de grand éclat, où la machine barcelonaise roulait sur une autre planète, les choses ont changé, aujourd’hui. Le moteur carbure mal. Et les voies du succès deviennent impénétrables.

Osman Jérôme

The following two tabs change content below.
Osman
Licencié en Psychologie, diplômé en communication sociale. Passionné des médias, durant plusieurs années, j’ai collaboré avec plusieurs radios et télévisions en Haïti. Amoureux des lettres, je fais du blogging tout d'abord par passion à l’écriture.

2 réflexions au sujet de « Et le Barça revint sur terre »

  1. Suis d’accord avec toi, sur le manque d’inspiration du Trio Messi-Neymar-Suarez. cependant, dire que le jeu du Barça n’est plus chatoyant, là, tu frappes trop fort. Tu ne dois pas confondre le manque d’efficacité de l’équipe du Barça par son art que lui seul connaît le secret. Ne pas pouvoir gagner, ne veux pas dire mal jouer. même en perdant, beaucoup d’équipe aurait aimé pouvoir jouer comme ce Barça. lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *