Saint-Marc, la ville sans sommeil

Vie nocturne à Saint-Marc, Haïti (c) Osman
Vie nocturne à Saint-Marc, Haïti (c) Osman

Haïti, Artibonite, Saint-Marc. Un pays, un département, une ville. Située à une centaine km de Port-au-Prince (La Capitale d’Haïti), Saint-Marc, dont la population est estimée à plus de  242 485 âmes selon les derniers recensements, réalisés en 2009, est le « Nomber One »  en matière de spectacles socio-culturels.

Ville historique, ville coloniale, ville d’affaires, Saint-Marc, communément appelée « Cité de Nissage Saget », est sans conteste l’un des sites du pays les plus convoités, en matière de loisirs et d’ambiance. Promoteurs de spectacles, organisateurs de soirées dansantes, sans grands efforts, peuvent en témoigner longuement.

« Ti sourit », « Ti kan », « Plezi kanpe », « Reggae Night », « Chou pouri », les bougies des activités nocturnes ne sont jamais éteintes dans la ville. Les bambocheurs répondent toujours présents : plaisir à l’infini.

K-foun, K-Pè Yoyo, Club 2000, La Brise, Le Pic vert, G & C complexe sportif, Stadium Levelt, Corsaire Nigth club, Grosse Roche Beach, Amani-i Beach, Sony’s Ciné, sont en autres les espaces de divertissement offrant régulierement des affiches qui attirent la grande foule, toujours enquête du plaisir.

Hormis le phénomène du « black Out » et l’insalubrité, ayant presque gain de cause de presque toutes les rues, la ville aurait presque tout en matière de défoulement pour attirer les regards des visiteurs.

Seul, entre familles,  amis; au resto, dans une discothèque, les rendez-vous nocturnes sont toujours fréquentés par les jeunes, friands du plaisir.  Voilà qui  justifie  les bonnes recettes  des activités tant en semaine qu’en week-end.

Traversée du Sud au Nord par une des plus importantes routes du pays, la Route Nationale 1, Saint-Marc sert fréquemment d’hébergement aux commerçants du secteur informel,  et aux conducteurs  de poids lourds  en particuliers, qui traversent la ville aux heures tardives de la nuit.  Principal point de repère : Portail des Guêpes, situé à l’entrée Nord de la ville. Là, des bars et des boites de nuit offrent leurs services jusqu’à l’aube.  L’insomnie  est dominante chez  certains habitants  de Portail des Guêpes, des excellents buveurs.

Entre la musique « hot » des DJ, les « fritay » à une forte dose de piment, et de la bière, les heures passent comme les secondes.  On se plonge tellement dans l’ambiance, qu’on ne se rend même pas compte quand le soleil se pointe à l’horizon.

Soirées dansantes, festivals de musique, spectacles de tous genres, jeux sportifs de toutes disciplines, un week-end se passe rarement sans que la ville ne soit pas chauffée sous les flammes d’une quelconque ambiance.

Saint-Marc, ce petit bout de terre de 54523 km2,   est  fondée en 1695, pendant la période coloniale. La  fondation de la ville est attribuée aux français, ayant habité le site d’une ancienne bourgade indienne Taino, appelée Amany-i, qui ont colonisé la partie Ouest de l’ile d’Haïti.

Supportée économiquement par son port, d’ailleurs très courtisé par des hommes d’affaires, la Cité du Lion, ayant pour dévise « Qui s’y frotte, s’y pique », est largement ouverte aux commerces.  Ce qui entraine une sorte de va-et-vient en permanence dans la ville.

Spectacles, jeux récréatifs, loisirs, ambiance, la ville n’en manque jamais. A quand, pensez-vous y visiter ? Bienvenue, déjà !

Osman Jérôme

 

The following two tabs change content below.
Osman
Licencié en Psychologie, diplômé en communication sociale. Passionné des médias, durant plusieurs années, j’ai collaboré avec plusieurs radios et télévisions en Haïti. Amoureux des lettres, je fais du blogging tout d'abord par passion à l’écriture.

33 réflexions au sujet de « Saint-Marc, la ville sans sommeil »

  1. Bravo mon frère! Je suis fier de toi. Tu vis en république Dominicaine pour des raisons d’études,mais tu penses à notre chère Haiti.
    Vendre le pays à travers tes textes est une preuve évidente de ton amour pour Haiti.

  2. Je prends le soin de te féliciter cher Bco pour ce beau billet qui est très intéressant sur la ville de St Marc. Je l’apprécie bien.
    Bravo encore!!!!
    Je suis fière de toi!!.

  3. Seul le vrai est naturel mon ami Bco, souvemment appelé mon ami-frere…je suis fier de tes réflexions Saint-marcoises.Tu fais montre, encore une fois, que le hasard n’est pas de mise dans tes écrits…Chapeau a toi mon ami-frere; ton chemin s’est tracé déja…..continue ta route.

  4. Felicitations pour cette excellente initiative qui est un grand credit pour la ville de Saint Marc. En tant qu’Artibonitien, j’applaudis a tout mouvement qui contribue a rehausser notre region. Vous etes aussi invites a visiter mon site haitiinfos.blogspot.com ou sur Facebook a facebook.com/haitiinfos

    1. Merci @ Haiti Infos. Heureux de votre viste sur cette page, rappelez-vous que nous revons tous de cette Nouvelle Haiti, pour laquelle nous sommes condamnes a travailler.

  5. Tes tournures de phrases et ta loyauté de nous faire voir une ville telle Saint-Marc dans tout son mouvement et sa diversité pour nous en offrir une description des plus complète et des plus invitante. J’ai déjà hâte d’y être…si seulement. Merci d’être fidèle à ce que tu réalises, c’est bien!

  6. Je comprends mieux l’expression:Haiti Chéri.C’est comme si j’y suis déjà.J’ai voyagé dans tous les recoins de cette ville de SAINT-MARC avec tout ce qu’elle peut offrir à un visiteur de passage.P.S.Je le note dans ma liste de lieux à découvrir.Ta description est si réaliste,poétique et fait rever.J’avoue que j’ai aussi un petit faible pour les plages paradisiaques en cette période de vacances.

  7. Toutes mes Félicitations mon cher frère pour ce beau texte qui peut contribuer à encourager des étrangers à visiter notre chère Saint-Marc. Bravo mon grand

  8. Bonsoir mnsr Osman, je ne vous connais pas personnellement mais mon frere ainé oui. Bon bref je voulais vous dire que votre recit de ma ville m a vraiment plu. Toutes mes felicitations, et merci aussi de mettre votre savoir au service d autrui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *