Récit d’une soirée d’anniversaire INOUBLIABLE

Étiquettes
2 janvier 2015

Récit d’une soirée d’anniversaire INOUBLIABLE

Accompagné de Michael Etienne © Samuel Marseille
Accompagné de Michael Etienne © Samuel Marseille

Les mots ne jamais innocents. Et ceci peu importe la place qu’ils occupent dans un discours, dans une déclaration. Ainsi, dans un souci de gratitude, je veux par  cette publication, remercier chacun de vous (chers lecteurs, amis et abonnés des réseaux sociaux, ayant pensé à moi hier, à l’occasion de mon anniversaire.

Vos publications, vos messages, vos cartes virtuelles témoignent de votre appréciation à mon égard. Du fond du cœur, je vous en suis très reconnaissant.

En fait, parallèlement à cette manifestation virtuelle, la fête se déroulait quelque part à Saint-Marc. Petit compte-rendu.

Ce jeudi premier janvier 2015, il est 21h. Contrairement à la nuit précédente, les rues sont peu animées. Les haut-parleurs résonnent moins. Les chauffeurs de taxi sont un peu rares. La ville donne une allure de fatigue, surtout après une soirée du 31 décembre presque sans sommeil.

En effet, c’est dans cette atmosphère de ce calme apparent, qu’une belle poignée d’amis et de familles, impeccablement vêtus, remplissent le chic espace de LE PALMIER. Ils viennent souffler avec moi cette nouvelle bougie. Ne me demandez pas combien s’il vous plaît.

Il est déjà 21h15, les douces notes d’une chanson de Wooly Saint-Louis Jean caressent allègrement les tympans des plus ponctuels, dont le fêtant à l’honneur.

Accompagné de quelques amis © Samuel Marseille
Accompagné de quelques amis © Samuel Marseille

Au fil des minutes, les tables et les sièges vides commencent à trouver propriétaires. Entre les salutations d’usage et les souhaits traditionnels du nouvel an, la soirée a débuté sur les notes d’une humeur  conviviale.

Galanterie des uns, élégance des autres, pour respecter la tradition, l’activité se déroule dans une ambiance de bon enfant.

Il est 2h du matin. Nous sommes déjà 2 janvier 2015. C’était l’heure de repartir. Même si certains n’étaient pas d’avis. D’ailleurs pour eux, c’était le seul moment regrettable de la soirée, car ils souhaitaient que cela dure beaucoup plus.

Comme c’est le cas depuis quelques années, ce sont mes confrères et amis du BUREAU DES SAGES qui ont tout organisé. Entre les cadeaux, les souhaits, les anecdotes, les blagues, ils m’ont offert une soirée digne de mémoire.

Osman Jérôme

Partagez

Commentaires