Révocation sur BBM, nomination sur Twitter : Haïti est ouverte aux réseaux sociaux

Logo de Twitter/Crédit : http://mondoblog.org/2014/01/27/comment-bien-utiliser-les-reseaux-sociaux/

Logo de Twitter/Crédit : http://mondoblog.org/2014/01/27/comment-bien-utiliser-les-reseaux-sociaux/

Nous sommes en pleine expansion du numérique. Les réseaux sociaux s’imposent de plus en plus dans la dissémination de l’information. Du phénomène virtuel tout simplement.

Entre-temps, conscients de l’intérêt, beaucoup d’hommes politiques se laissent emporter par le courant des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). L’homme doit évoluer avec son temps.

Lire la suite

Facebook, Twitter : quand l’impolitesse tue les réseaux sociaux

Crédit image : http://mondoblog.org/

Crédit image : http://mondoblog.org/

Le monde progresse. Les sociétés se transforment. Aujourd’hui, l’accès à la communication et à l’information connaît un essor sans précédent. Tout a été révolutionné. Même si ce n’est pas toujours dans le bon sens.

Lire la suite

Démocra-tweet !

Twitter

Besoin de communiquer. Rapprocher virtuellement les quatre bouts du monde. Madame, monsieur, comme par enchantement, les réseaux sociaux sur Internet envahissent l’intimité des gens. Et non comme par le fruit du hasard, ils s’imposent dans notre quotidienneté. Pour une raison ou un autre, chacun en fait usage. Bon ou mauvais. Mais l’essentiel c’est d’être sur le réseautage social du monde.

Lire la suite

Badoo, Bad expérience ?

Capture d’écran badoo.com

Contrairement, à ce que certains proches et amis pourraient bien penser, je n’étais pas toujours un accroc des réseaux sociaux. Cependant, avec le temps, surtout dans l’exercice de mes activités en tant que journaliste-animateur et de blogueur, petit à petit, j’ai commencé à comprendre les portées positives des réseaux sociaux. On rencontre plus facilement les artistes pour une interview, les informations y circulent beaucoup plus vite. Donc, il est évident qu’on s’adapte au réseautage social du monde. Sinon, technologiquement on est désactivé.

J’ai créé mes comptes Facebook, Badoo et Twitter, il y a déjà quatre ans. Cependant, pour des raisons professionnelles, je suis plus fréquent sur Facebook et Twitter. Sur le site de Mark Zuckerberg, il y a plus de monde que je connaisse dans la vraie vie. Des proches, des anciens et nouveaux camarades de classe. Bref, l’ambiance me parait plus conviviale. Même si depuis quelque temps, le réseau social bleu se transforme en une véritable bordel d’obscénités où tout se fait, tout se dit, tout est publié.

Sur Twitter, les infos circulent à la vitesse de la lumière. Donc, pour rester connecter au reste du monde, je me suis abonné à des amis, des personnages ou sites d’information, pour être toujours informé.

Contrairement aux deux premiers sites mentionnés, je ne me rappelle pas vraiment ce qui m’a motivé à avoir un profil sur Badoo, ce réseau social qui vous met en contact spécialement avec les gens de votre région ayant aussi un profil sur cet espace interactif.

Jusque-là, tout parait aller pour le mieux. Cependant, comme le bonheur ne vient jamais tout seul, le premier malheur m’est venu tout récemment, lors d’un dimanche matin que  je ne suis pas prêt à oublier si vite. Il était aux environs de 13 heures. Je suis connecté à internet. Après avoir passé un petit temps sur le site de Mondoblog, la plateforme de l’Atelier des Médias hébergeant mon blog, j’accède à mon compte Badoo, que je ne visite pas trop souvent d’ailleurs. Visitant mon profil, quelqu’un, qui se retrouve je ne sais pas comment dans ma liste d’amis m’a salué. Ben, sans aucune idée, j’ai répondu et on a entamé une conversation de la plus simple des manières.

L’interlocuteur en question n’est pas de même nationalité que moi. Cependant, géographiquement, on n’est pas trop loin. Je garde d’en dire trop sur le type. Au fil des échanges, le mec m’a demandé : quelle est mon orientation sexuelle ? Stupéfié, j’ai pris quelques secondes avant de répondre, que je suis hétéro. Je suis attiré sexuellement que, par le sexe opposé.

Et c’est alors, que le type commençait à me compter son histoire, pas trop élégante d’ailleurs. Il m’a avoué être homo, et n’avoir des penchants sexuels que pour les sujets de son sexe. En fait, quand je lui ai demandé pourquoi il n’essayait pas de changer, il m’a dit que c’est impossible xar il a grandi comme ça. Et qui plus est, il se sent tellement bien dans les bras des gars, qu’il n’a aucun œil pour les filles. Rien de dramatique, puisque c’est son orientation sexuelle. N’en déplaise à personne.

Cependant, là j’allais être sidéré, c’est quand il m’a déclaré qu’il adorait mon avatar, et qu’il aimerait bien me rencontrer pour des moments à deux. Là franchement, j’ai été pris de frénésie. Avec toute ma sagesse naturelle, je ne vais pas avec le dos de la cuillère pour lui remettre à sa place. «Je suis désolé de ne pas pouvoir eu ma chance avec toi», a-t-il insisté en fin de conversation.

Je n’ai jamais été aussi vexé dans ma vie. Loin d’apporter un jugement de valeur sur l’orientation sexuelle du mec, j’ai été tout simplement horripilé par son approche, jugée très décevante par certains amis.

Osman Jérôme