L’autre coucher du soleil

Coucher du soleil à Saint-Marc, Haïti by Osman
Coucher du soleil à Saint-Marc, Haïti (C) Osman

Pour ceux qui observent les événements de la nature d’un regard élémentaire, il n’y a rien de particulier dans un coucher du soleil. Sinon une vieille routine qui s’articule autour de la rotation de la terre, à laquelle l’homme est habitué depuis la genèse du monde. Cependant, pour un autre groupe qui est plutôt suspendu à l’esthétisme des choses, certains couchers du soleil se hissent à la catégorie de l’extraordinaire. Ils sont devenus au passage l’occasion de photographier ce qu’il y a de plus beau dans la voûte céleste.

En vertu de ma passion pour la photographie, je suis de plus en plus fasciné par le coucher du soleil ; cette élégance que prend souvent une partie du ciel pour préfacer la tombée de la nuit. À Saint-Marc et à Puerto Plata, c’est une occasion à ne pas manquer. Surtout en été. Dans ces deux villes caribéennes entourées de montagnes, la disparition du soleil vers l’horizon ressemble souvent à un rendez-vous romantique, capable de gratifier d’émotions positives au consommateur de belles images. Morceaux choisis :

Scène I : Saint-Marc

Coucher du soleil à Saint-Marc, Haïti (C) Osman
Coucher du soleil à Saint-Marc, Haïti (C) Osman

Saint-Marc, un après-midi de mai. Après une journée dans le paysage luxuriant de Amani-y Beach, le temps est venu de rembourser chemin. Avant de partir, j’ai été brutalement attiré par les rayons du soleil, se déclinant lentement derrière les montagnes dans une tendresse carrément admirable.

Il est à peine 18 heures. Entre la fraîcheur du temps et le calme du milieu, la tombée de la nuit arrive dans une sobriété singulière. La forme que prend l’horizon suscite en moi des émotions de grande joie. J’ai dû sortir mon appareil et immortaliser cet instant digne de grande admiration.

Scène II : Puerto Plata

Coucher du soleil à Puerto Plata, République dominicaine (C) Osman
Coucher du soleil à Puerto Plata, République dominicaine (C) Osman

Je ne sais vraiment pas pourquoi, en République dominicaine, les gens adorent se rendre à la plage en fin de journée. Ici nous sommes à Sosúa Beach sur la côte littorale de Puerto Plata. Loin de l’encombrement de la ville bouillante, face à la mer, le visiteur s’offre une excellente fin dimanche après-midi, pour s’assurer de bien refermer le week-end avec des énergies positives.

Il sera bientôt 19 heures. Épousant une coloration grisâtre, un cortège de nuages défile timidement sur nos têtes. Les derniers rayons du soleil perdent de plus en plus en intensité. Une partie du ciel dégage une beauté, semblable à la parure d’un enfant au jour de sa première communion. Dans l’intervalle, la présence du soleil se fait de plus en plus discrète sur la plage. Ainsi, des lueurs crépusculaires toutes joyeuses viennent confirmer que la nuit est proche. D’ailleurs, on observe déjà l’apparition des premières étoiles, dans un ciel de Sosúa à peine dégagé.

Osman Jérôme

The following two tabs change content below.
Osman
Licencié en Psychologie, diplômé en communication sociale. Passionné des médias, durant plusieurs années, j’ai collaboré avec plusieurs radios et télévisions en Haïti. Amoureux des lettres, je fais du blogging tout d'abord par passion à l’écriture. Il est aussi important de signaler que je suis un photographe "amateur" qui veux tout immortaliser sur mon passage.
Osman

Derniers articles parOsman (voir tous)

3 réflexions au sujet de « L’autre coucher du soleil »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *