Saint-Marc et son nouveau visage

Place Philippe Guerrier-Crédit photo : Walkens Pierre-Louis
Place Philippe Guerrier-Crédit photo : Walkens Pierre-Louis

Sur la carte géographique d’Haïti, Saint-Marc n’est plus à présenter. En matière de loisirs, d’hospitalité et de commerce, cet arrondissement placé au cœur du département de l’Artibonite a déjà fait son nom.

La ville est située à environ une centaine km de Port-au-Prince. Un port commercial très fréquenté, des plages qui séduisent, des équipes de foot qui s’imposent, des sites historiques à visiter, des week-ends de spectacle, la cité de Nissage Saget a toujours été une destination touristico-commerciale très prisée.

Cependant, loin de toutes ces potentialités, la capitale du bas-Artibonite souffre pendant long temps d’un manque d’infrastructure qui ne fait point honneur à sa réputation.

 Le nouveau visage

Certains efforts commencent par être consentis pour redorer le blason de la ville. Depuis quelque temps, certains recoins de l’agglomération affichent désormais un nouveau visage. La ville se défait pour se refaire.

L’assainissement de plusieurs rues, réparation de certaines routes, « l’adoquinage » de plusieurs zones. Les Saint-Marcois ont de quoi s’exalter. La ville est sur le point de retrouver sa jeunesse et sa beauté.

L’une des plus grandes satisfactions serait la rénovation complète de la place Philippe Guerrier. Un espace très fréquenté, notamment par les jeunes.

Credit Photo : Ironce Rampart

En effet, après quelques mois de fermeture pour des travaux d’aménagement, ce site sera de nouveau accessible aux Saint-Marcois qui s’y rendent souvent pour un petit moment de détente.

En attendant que l’équation du black-out soit résolue, les citoyens sont appelés à protéger les acquis, faire preuve de propreté, en gardant la ville avec toute sa fraicheur.

Vive l’autre Haïti, vive la nouvelle Saint-Marc !

The following two tabs change content below.
Osman
Licencié en Psychologie, diplômé en communication sociale. Passionné des médias, durant plusieurs années, j’ai collaboré avec plusieurs radios et télévisions en Haïti. Amoureux des lettres, je fais du blogging tout d'abord par passion à l’écriture.

19 réflexions au sujet de « Saint-Marc et son nouveau visage »

  1. Malgré tout sa yo di Administraksyon aktiel ap travay pou chanjé imaj péyi a é mwen byen kontan sa fè lontan nou pa wè jan de éfô sa yo kap fèt nan péyi a; an nou koré gouvènman pou nou ka travay ansanm pou ayiti ka toujou gadé zétwal pèl antiy la.

  2. Je dis mille merci a mon ami frère Jerome Osman Bco pour cet article. Un article qui me reveille de mon profond sommeil; non seulement pour sa qualite mais aussi pour son actualite…..Qu’ils sachent ( les autorites) que la place n’aurait pas besoin de ses barrages medievales……Good job brother!

  3. Les travaux de rénovations embellissent davantage Saint-Marc.Toute cette architecture est simplement magnifique.J’espère que les haïtiens se rendent compte de la beauté de cet endroit et sont capables de l’apprécier à sa juste valeur.Les touristes devraient visiter le lieu et participer à toutes les activités proposés en toute liberté…et en toute convivialité…avec les autochtones.

    1. Je n’ai qu’à parachever ce commentaire en te lançant une invitation pour un petit tour à Saint-Marc. Tu le veux bien, Rita ?
      En fait, comme je le dis à la fin du texte, nous souhaitons vivement la collaboration de tout le monde pour garder le visage de la ville toujours bien frais.

  4. Hum Jérôme, tu veux nous dire que si Dieu nous donne la chance d’être en Haïti un jour de ne manquer de visiter Saint-Marc sous aucun prétexte? À présent j’aime cette ville que j’ai découverte grâce à tes billets. Bientôt tu seras notre guide touristique, Inch Allah. Merci cher ami !

    1. Sans excuse, Thierno. Dieu seul sait combien j’attends la grande famille Mondoblog dans la Caraïbe. Tu seras content de te familiariser avec tes frères haïtiens.

    1. Oui, il y a de l’espoir qui se file à l’horizon. Mais, les jeunes doivent s’occuper davantage de leurs études, car il n’y pas de société sans hommes éduqués.

  5. Mpap bliye bel bitasyon ki kache deye tet mon yo…… Nou gen pibel lanme de peyi’n nan mtres fiere…… tradisyon nou yo fi’n ale paske granmoun yo pavle pale men mw espere yon jou nap re we yo ankorrr…….

  6. Se byen tavay sa a ki reyalize sou plas Philippe Guerrier nan Senmak la.Sepandan,apre kek nap gade nou pap we anyen sou li,yap voye pran tout sak sou li pou yal mete lakay yo.M’ sonje sou prezidan Aristide le te fin sot an egzil nan ane 1995,yo te reyabilite plas Philipppe Guerrier nan Senmak pi bel pase jan yo reyabilite l kounye a,men apre kek tan,moun ki gen movez entansyon e movez fwa,itilize timoun ki nan lari yo nan bay yo 50 goud pou yal pran bel materyel yo te mete sou plas la pou te renove e fe l bel pou mete lakay yo e fe lakay yo bel epi le l vin led,se yo menm anko ki tap plenyen pou plas te vin led ! Elas,pep ayisyen pa konn sal vle! Nan sans sa a,m’ swete se pa selman,renove yo renove plas Senmak la men pou yo mete ajan sekirite lameri veye e proteje materyel yo epi pale ak pep la pou sansibilize yo pou yo kite materyel yo sou plas la pou plas la ka toujou rete bel e prop epi pran tout mezi nan lajistis kont tout moun mal veyan ki ta bay timoun ki nan lari yo kob e voye yo al pran bel materyel ki sou plas la kounye a pou pote ba yo mete lakay yo !

    1. I expected that previous comment. It was about time somebody brought it up. Until the Gouvernment put a system in place to prosecute any bumb whatsoever who dares to vandalize public or private places after a President’s term, I am sorry to say se courage ak lajan pedi. Like my mother always say
       » se lave min siye a te  » It is very sad to witness how much time it takes and how much it cost to build up all those places and how beautiful they look. It will only take one day for the children of Haiti Cherie, not Strangers, not Earthquakes, not War, only a small group of angry people called themselves Sons of Dessalines will destroy them. And what ever happened to them? Nothing. That must stop. I thank Mr Maylove for bringing that up. You are a great Haitian Citizen. We have to talk about it until our voices are heard. Nomore tolerance. Qui aime bien chatie bien.

    2. Je vois que jusqu’à présent encore il y a des gens lucides dans notre pays. Des gens qui savent raisonner et placer le bon mot au bon endroit. Compliments Maylove pour votre belle remarque! Je constate aussi que les jeunes saint-marcois de nos jours ont fait de très grands efforts pour maîtriser les différents moyens d’expression que le système éducatif a mis à leur disposition: bon gré mal gré. Que ce soit en français ou en créole, la lecture que j’ai faite autour de la place Philippe Guerrier de Saint Marc, est très touchante et impressionnante. Je vous encourage, tous et toutes, à continuer dans la voie du progrès pour le bonheur de cette petite ville et aussi pour celui d’Haïti. Oui Maylove, tu as raison; entièrement raison. Effectivement sous le gouvernement d’Aristide-Préval, 2ème version, cette place qui a été transformée en marché de « pèpè » a été réhabilitée par un ingénieur bien connu de la ville: M. Marc Elie Ostainvil, votre serviteur; sous la direction de la vice délégation de Saint Marc dirigée alors par Me Bernadin. Il n’y avait pas eu d’inauguration pour des raisons techniques. Mais je me rappelle, après avoir complété les grands travaux notamment la clôture, la peinture, les pavées extérieure et intérieure, l’émondage des arbres et des fleurs, les sièges et l’électrification qui n’était même pas dans le contrat, 1 à 2 mois après, des gens mal intentionnés politiquement ont envoyé des mercenaires défaire littéralement toute l’électricité en volant même des fils électriques qui étaient placés sous la terre. Tout ceci a été fomenté par des soi disants politiciens, qui pensaient que moi simple technicien et ayant développé dès ma prime enfance une certaine aversion positive pour la politique ou bien le vice délégué, allait construire notre capital politique si les saint-marcois, ne serait-ce que le temps que dure la rosée, pouvaient parvenir pendant longtemps à contempler et admirer cette beauté merveilleuse. Je voudrais quand même placer un petit mot pour les mal disant. La clôture, à l’époque, s’imposait dans le but unique d’éviter que les petits marchands reviennent utiliser la place comme marché…Oui, dis-je, il faut réhabiliter. Mais comme a dit Maylove, si après rien n’est fait pour protéger le lieu contre ces apathiques, alors je dirais que le jeu n’en vaut pas la chandelle. Je dirai finalement que pour éviter ces actes que je qualifierai de criminels, il faut tout simplement penser à éduquer au sens le plus large du terme, la grande majorité de la population. Alors et alors seulement l’haïtien, parviendra à réaliser le saut kantien : Devenir un être intégral, protecteur et rénovateur de son environnement. Alors où qu’il soit, il saura, la tête haute, se comporter en homme digne de ce nom, aimant et protégeant son prochain, son pays et tout ce qui constitue son environnement. J’encourage les dirigeants politiques et ceux placés au timon des affaires de l’État à continuer à aller dans le sens de ce progrès constaté tant à Saint Marc que dans les différentes villes et dans la capitale surtout après le tremblement de terre qui a ravagé une bonne partie des structures et infrastructures du pays. Bravo! à vous,jeunes saint-marcoises et saint-marcois qui, cette fois ci, je l’aurais souhaité, ne laisserez pas qu’on vous prive ce qui vous est très cher: une place digne de ce nom où tout le monde peut aller se divertir et se recréer. La place Philippe Guerrier de Saint Marc, votre place, notre place! Merci!

  7. Mwen antyèman dakò ou ak ou Maylove. Nou swete ke responab yo pran dispozisyon ki nesesè pou jere plas la, epi tou fok moun Senmak aprann pwoteje sa ki bon lakay yo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *