Adieu Teri Moïse !

Teri Moise via rfi.fr
Teri Moise via rfi.fr

C’est avec une profonde consternation que la famille musicale haїtienne a appris hier, la disparition tragique de Teri Moïse, l’une des plus belles voix francophones des années 90.

Avec seulement deux (2) albums à sa discographie, l’interprète des poèmes de Michelle, a eu le temps de marquer les esprits et flatter les tympans des mélomanes avertis.

Née à Los Angeles le 3 mars 1970 de parents haïtiens, l’artiste de charme a été ensuite adoptée par la France, où elle a été connue et appréciée du grand public.

La chanteuse serait morte depuis le 7 mai dernier dans un hôtel à Madrid. En effet, depuis l’annonce de sa mort hier, c’est le monde musical qui s’incline pour saluer sa brutale disparition : «Cette femme du monde au répertoire poétique dont les plus belles œuvres, telles que Les poèmes de Michelle, Je serai là et Fais semblant marquent les mémoires». (SACEM).

Certes, Teri peut quitter la scène de la vie, mais jamais la scène musicale, vu qu’elle sera toujours dans nos cœurs, dans nos pensées, dans nos tympans à travers ses belles œuvres.

Disons adieu à Teri, mais célébrons son passé avec ce tube, Je serai là.

 

Osman Jérôme

The following two tabs change content below.
Osman
Licencié en Psychologie, diplômé en communication sociale. Passionné des médias, durant plusieurs années, j’ai collaboré avec plusieurs radios et télévisions en Haïti. Amoureux des lettres, je fais du blogging tout d'abord par passion à l’écriture. Je suis un photographe "amateur" qui veux tout immortaliser sur mon passage.

10 réflexions au sujet de « Adieu Teri Moïse ! »

  1. j’avoue que sa performance dans « je serai là » est tout simplement sublime…
    une si belle voix, encore une qui s’en va ne laissant que deux albums tout comme Amy Winehouse.
    Triste, triste et je compatie avec notre cher Claudy, dont j’ai senti la peine à distance.
    Vive la musique!!!

  2. Pour moi la chanson « je serai là » est l’une des plus belles des années 90. Elle a bercé mon adolescence. Je ne savais pas que Teri Moise s’en était allée. Quelle perte 🙁

    Merci pour ce billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *