Dakar, j’ai raté la formation!

Mondoblog-dakar-2013 (Crédit Photo: Mondoblog)
Mondoblog-dakar-2013 (Crédit Photo: Mondoblog)

Au moment où des tonnes de beaux titres arrivent pour reporter le fameux séjour à Dakar, ce billet peut, ne pas être, celui auquel on s’attendait. Cependant, après une simple lecture, vous comprendrez que, en réalité, je ne pourrais faire mieux que ça.

En effet, même si c’est frustrant, inacceptable, inconsommable ce qui m’était arrivé, mais je ne peux me permettre le luxe de ne pas y revenir. Même pour servir de témoignage.

On connaissait l’info depuis déjà quelque temps. Du 6 au 14 avril 2013, l’équipe de Mondoblog-RFI séjourne au Sénégal, notamment à Dakar pour une semaine de formation pour une cinquantaine de blogueurs de la plateforme.

Quelques jours avant la tenue de l’activité, comme la consécration aux Oscars, la divulgation de la liste des 51 blogueurs retenus a fait sensation. Je n’aime pas trop l’expression buzz, mais c’était comme un boom.

Plus de mails secrets. Maintenant tout le monde sait qui on va rencontrer à Dakar, avec qui on posera pour des photos-souvenirs. Bref. Tout le monde en avait hâte de voir tout le monde. Les publications sur Facebook, les tweets servent de témoignages éloquents.

Alors, si vous aviez pu scruter la fameuse liste des 51 privilégiés, vous auriez sans doute remarqué mon nom placé tout juste avant celui de René Jackson. Je remercie une fois de plus les administrateurs de Mondoblog, notamment Ziad d’avoir donc pensé à moi pour cette aventure.

Madame, monsieur, comme tous les autres sélectionnés, j’ai été saisi  d’une impatience débordante de voir arriver ce jour J. Chaque jour écoulé me parait comme une victoire. L’attente était tout bonnement irrésistible. Cependant, loin de toute espérance, du 6 au 14 avril dernier, j’étais partout, sauf à Dakar avec mes collègues blogueurs.

 Un visa Schengen (inutile)

Mon visa Schengen
Mon visa Schengen

En République Dominicaine, il n’y a pas de représentation diplomatique sénégalaise. Donc, pour l’obtention d’un visa sénégalais, je me suis renseigné auprès de l’Ambassade de France à Saint-Domingue. Comme Wilney l’a fait d’ailleurs en Haïti qui, non plus n’a pas de représentation diplomatique sénégalaise.

Tout compte fait, accompagné de ma lettre d’invitation (indiquant clairement où je vais, le motif de mon voyage et la durée du séjour), je me suis rendu à l’Ambassade de France. Comme espéré, on m’a indiqué le processus à suivre.

J’ai vite mis les administrateurs de Mondoblog au courant, et ils n’ont pas tardé à m’envoyer les documents nécessaires (billets d’avion, assurance médicale, lieu d’hébergement, entre autres). Sur tous ces papiers, il est dit noir sur blanc que, du 6 au 14 avril, je serai à Dakar (Sénégal).

En effet, mon premier rendez-vous formel à l’Ambassade a été manqué. La faute ? Il se posa un problème avec l’itinéraire de mes vols. Car avant, il était question que je transite par les Etats-Unis et le Maroc. Etant donné que je n’ai pas (encore) un visa américain sur mon passeport, on (la personne qui m’a reçu) m’a dit que, ce ne sera pas possible. Donc, je dois changer de parcours. NB : comprenez bien que la dame qui se tenait debout derrière sa vitre, sache bien quelle a été ma destination finale. A moins que c’était dans ma pensée ?

Sans tarder, le parcours a été modifié. Ce n’est pas sans aucun frais, hein ? Au lieu de New-York, je ferai escale à Paris. Ok. Maintenant, tout est prêt pour un autre rendez-vous à l’Ambassade de France, située à 8h (aller-retour) de ma ville. Mais comme si ce n’est rien. La motivation était bien plus grande.

Jeudi 28 mars, 11h du matin, me voici à nouveau dans ce vaste bâtiment où sont logés les représentants de la diplomatie française en République Dominicaine pour le dépôt de mes pièces. Moins concentré comme avant, j’attendais mon tour. Et c’est arrivé. C’est le monsieur de la dernière fois ?, m’a lancé la même dame. J’ai répondu par un oui bien sec. Vous avez modifié le parcours ? Oui madame (avec un sourire forcé). Permettez-moi vos documents s’il vous plait.

Alors, comme il ne me manquait rien comme documents à soumettre, tout s’était bien passé ce jeudi saint. Et avant de partir, elle m’a filé un reçu, indiquant mon prochain rendez-vous pour venir retirer mon passeport. Chose un peu rare, ce dernier rendez-vous coïncidait au jour même de mon voyage. Mais il n’y avait pas de soucis puisque le rendez-vous était à 9h et le vol à 21h.

Jeudi 4 avril, effectivement on m’a remis mon passeport avec un visa Schengen qui, malheureusement ne m’a servi à rien, sinon occupé (inutilement) une page de mon passeport, qui n’en reste pas trop d’ailleurs. Ce visa Schengen est inutile puisqu’il n’a pas pu me permettre de fouler la terre sénégalaise pour participer avec mes autres amis mondoblogueurs à cette importante semaine de formation d’initiation au journalisme et aux outils numériques.

L’Ambassade de France devrait, non seulement m’octroyer le visa Schengen pour le transit en Europe, mais également un visa sénégalais pour le voyage (si vraiment c’était à eux de me le livrer).  Ce qu’on n’a pas fait en tout cas.

 A qui la faute ?

Certes, c’est peut-être difficile à accepter, mais c’est déjà produit. Cependant, loin de chercher à culpabiliser qui conque, mais n’empêche que certains se demandent ; qui serait responsable de cette gaffe ? Aux organisateurs qui m’ont envoyé tous les documents nécessaires ? A moi, qui ai toujours pris le soin d’être à l’heure à tous les rendez-vous, expliqué clairement le but de ma démarche ? Ou aux gens de l’Ambassade qui, semble-t-il n’ont pas compris ou n’ont pas lit probablement mes documents, spécialement la lettre d’invitation ? A vous de faire une idée, hein !

Malgré tout, loin de toute frustration de n’avoir pas pu faire le déplacement, je ne peux pas terminer ce post sans faire un clin d’œil bien mérité à tous ceux (administrateurs de la plateforme et amis mondoblogueurs) qui, depuis Dakar, n’ont cessé de m’envoyer plein de messages de réconfort.

La page de Dakar est tournée, ce n’est partie remise pour une autre occasion. Et l’aventure se poursuit.

Osman Jérôme

The following two tabs change content below.
Osman
Licencié en Psychologie, diplômé en communication sociale. Passionné des médias, durant plusieurs années, j’ai collaboré avec plusieurs radios et télévisions en Haïti. Amoureux des lettres, je fais du blogging tout d'abord par passion à l’écriture. Je suis un photographe "amateur" qui veux tout immortaliser sur mon passage.

14 réflexions au sujet de « Dakar, j’ai raté la formation! »

  1. En tout cas ta déception est moins grande que la mienne. car on m’avait remis mon passeport avec mention visa réfusé. c’était pour la première formation mondoblog à Dakar.
    alors, courage fragin nous continuons de faire bien ce qu’on aime, écrire.

  2. çà doit être frustrant tout çà. Mais qui sait l’avenir nous réserve d’autres surprises encore plus belles. J’espère que l’on aura l’occasion de se voir lors de la prochaine formation

  3. Bien sûr que ce n’est que partie remise ! Je comprends ta frustration, ton dépit, ta colère ! Qu’ajouter de plus, si ce n’est que nous aurons l’occasion de nous rencontrer un jour ou l’autre, en Haïti, à la République dominicaine, en Guadeloupe, ou ailleurs.

  4. En tout cas, c’était pas de ta faute, Dieu même le sait. Nous partager toutes ces informations, cette raison est une bonne chose. Merci encore de nous avoir partager ce billet plein de chagrin mais aussi d’explication.
    Bien à toi et qui sait si tu rencontreras une autre fois, une partie ou toute l’équipe des participants de Dakar 2013.
    Baba

  5. Nous comprenons ta frustration, car ce rendez-vous est le plus prestigieux de notre plateforme. Moi aussi, j’ai déclaré forfait dès la phase de sélection à cause des cours que nous devions recevoir lors du congé de pâques. Et j’espère que nous prendrons part de la prochaine session. Courage, cher ami !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *