Les dessous de la “Politi-Comique“ d’Haïti !

Parlement haïtien-Source : http://maghaiti.com/wp-content/uploads/2013/08/chambre-des-deputes11.jpg
Parlement haïtien-Source : http://maghaiti.com/wp-content/uploads/2013/08/chambre-des-deputes11.jpg

Entre la politique et la comédie en Haïti, on dirait qu’il n’y a qu’un pas ; l’une se joue au palais national, au parlement et l’autre se déroule dans nos salles de spectacle. Mais au fond c’est le même décor. Le même délire.

Grivoiserie, obscénité, connerie, comédie, corruption, malversation…que de mots dont on se sert aujourd’hui pour se référer au monde politique haïtien.

Depuis quelque temps, la politique au pays de Jean-Jacques Dessalines est classée dans la catégorie de n’importe quoi, que s’exerce n’importe qui, n’importe comment. Faire de la politique n’a plus le but d’améliorer les conditions de vie dans la cité. Mais plutôt un moyen sûr d’avoir un visa, de pouvoir voyager à l’Occident, d’assurer une fortune. Ainsi, être politicien ou homme politique en Haïti actuellement, est une injure, une honte, synonyme de menteur, corrupteur, marchand de pays.

Sans aucune formation académique adéquate, et n’en parlons même pas de formation en politique, aujourd’hui  n’importe individu, peu importe son rang social peut, un bon matin se déclarer politicien et se porter candidat à la plus haute magistrature de la République. Tonnerre de Brest !

Certains observateurs accusent sans réserve la constitution de 1987 qui, dans son contenu ne fait aucune référence quant au niveau intellectuel quand à celui qui veut briguer un poste dans l’administration politique du pays. Donc, poursuivent toujours ces observateurs, il est évident que le palais national et le parlement se transforment désormais en des scènes de dérive, de connerie et de comédie hilarantes, décapantes, désopilantes sans bornes et sans précédent.

Dans certaines rencontres au somment entre l’Exécutif et le Législatif, les propos grivois et obscènes constituent très souvent le menu des débats et des discussions entre président, ministres, sénateurs et députés qui s’entre-déchirent et s’entre-tuent au profit de leurs petits intérêts mesquins.

Dans les sociétés organisées, faire de la politique ou être politicien requiert au moins un minimum de savoir-faire et demande une formation académique équilibrée. Malheureusement ici, ces qualités essentielles cèdent plutôt à la prédominance de l’idiotie spécialisée, de l’alphabétisme maquillé et de l’arrogance agressive. Ici, la politique est plutôt l’affaire des cons que des gens cultivés. Donc, il est évident qu’aujourd’hui n’importe qui siège à l’Assemblée Nationale en tant que parlementaire, sans même pouvoir s’exprimer clairement dans sa langue maternelle (le créole).

La tradition, la polémique, la comédie, la connerie, la grivoiserie, la corruption…voilà en quoi se résume depuis quelque temps le long feuilleton de la politique haïtienne, dont les épisodes sont des scènes de désespoir, tournées sur des plateaux de malversation et jouées par des « acteurs amateurs ». Le tout, dans un sombre décor qui ne projette rien de beau ni de bon sur  l’avenir.

Osman Jérôme 

The following two tabs change content below.
Osman
Licencié en Psychologie, diplômé en communication sociale. Passionné des médias, durant plusieurs années, j’ai collaboré avec plusieurs radios et télévisions en Haïti. Amoureux des lettres, je fais du blogging tout d'abord par passion à l’écriture. Je suis un photographe "amateur" qui veux tout immortaliser sur mon passage.

2 réflexions au sujet de « Les dessous de la “Politi-Comique“ d’Haïti ! »

  1. De la commedie je ne crois pas mais il falait inventer un mot pour decrir ces personnes ces choses en fin plus de moralités plus de confiance en ces gens ouf mon Dieu. faut t-il qu’on les laisse faire ses (simagri) pour qu’ils se demasquent. ho! mon Dieu y aura t-il ces… au pouvoir ou encore dans notre tres cher Haiti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *