Qu’est-ce qu’un parlementaire en Haïti ?

Parlement haïtien-crédit : haitipressnetwork
Parlement haïtien-crédit : haitipressnetwork

«Qu‘est-ce qu‘un parlementaire en Haïti?»Ha ! Voilà une question que, beaucoup d’autres avant moi ont déjà posée. Une question à laquelle ils ont tenté d’apporter des éléments de réponse.

En effet, par le titre de cette réflexion, à la limite de mes capacités, j’ose essayer de réfléchir sur le fonctionnement démagogique du parlement haïtien. Un parlement aux allures turpides, qui dégage durant ces derniers temps une odeur fétide, susceptible de  contaminer toute une République, déjà souffreteuse.

En effet, dans tous systèmes politiques organisés, être parlementaire est ou serait un titre honorifique, au tant qu’il s’attache à sa principale mission, qui est de légiférer (faire et voter des lois) pour la bonne marche de la cité. Donc, quand la principale mission d’un député ou d’un sénateur de la République ne s’inscrit pas dans cette perspective, on pourrait qualifier le député ou le sénateur de tout, sauf de parlementaire.

Il me parait dans mes recherches que, être député ou sénateur à l’Assemblée Nationale haïtienne n’a pas toujours été un exercice de sainteté. Surtout que ce n’est pas tous les jours que le palais national (Pouvoir Exécutif) entretienne de bons rapports avec le parlement (Pouvoir Législatif).

Il ne serait pas inutile de rappeler que, le système politique haïtien est basé sur un triangle, dont les Pouvoir Exécutif, Législatif et Judiciaire en forment les angles. Je ne dis pas égaux, en tout cas. Dans ce système, ces trois Pouvoirs sont appelés à une franche et bonne collaboration pour la bonne marche des affaires de l’Etat. Ce qui reste encore un rêve pour les jeunes de ma génération, témoins d’une crise politique tentaculaire qui retient le pays dans cette situation de sordide, dont il peine encore à s’en sortir.

Au tant que les législatures se succèdent, le parlement haïtien perd constamment sa valeur.

Député, sénateur, parlementaire, Assemblée Nationale, sont parmi les expressions les plus populaires dans les médias en Haïti, depuis déjà quinze mois que, S.E.M Joseph Michel Martelly s’est installé à la tête du pouvoir. Et depuis, être parlementaire en Haïti se réfère à une super star politique. Depuis lors, être parlementaire en Haïti est une honte, une injure.

Etre parlementaire actuellement en Haïti se réfère à celui qui vote en échange d’une enveloppe. Celui qui négocie son vote pour un poste ministériel en faveur de son parti politique. Dorénavant, le parlement se transforme en un marché où l’on discute le prix d’un vote.

Etre parlementaire aujourd’hui en Haïti, est du n’importe quoi que s’exerce n’importe qui, et n’importe comment. Les sièges de l’Assemblée Nationale sont occupées par n’importe quelle tête, peu importe son statut social et sa faible formation académique. Et le parlement s’est honteusement converti en un lieu de « Bras« , fortement dominé par les « deals » politiques.

Toto, un personnage imaginaire très populaire dans les tranches d’humour chez les utilisateurs haïtiens du réseau social Facebook. On l’a demandé un jour : c’est quoi un parlement ? Il a répondu : « un parlement est un lieu où l’on parle et ment. » Donc, c’est un lieu de « parle-mentteur». Et d’ailleurs, qui dirait le contraire en Haïti ?

Osman Jérôme

The following two tabs change content below.
Osman
Licencié en Psychologie, diplômé en communication sociale. Passionné des médias, durant plusieurs années, j’ai collaboré avec plusieurs radios et télévisions en Haïti. Amoureux des lettres, je fais du blogging tout d'abord par passion à l’écriture. Je suis un photographe "amateur" qui veux tout immortaliser sur mon passage.

5 réflexions au sujet de « Qu’est-ce qu’un parlementaire en Haïti ? »

  1. Est-ce vraiment la conséquence de l’échec de la classe politique? Pas certain. Quand est-ce que cette classe a déjà eu la chance de faire ses preuves? Le seul tort des hommes et femmes politiques (pas les politiciens et les politiciennes) du pays, c’est de ne pas savoir comment faire évoluer le niveau de réflexion du peuple quand il doit décider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *